Aller au contenu

Pourquoi choisir une pompe de filtration à vitesse variable ?

Publié le 25 mai 2022

A l’approche de l’été, nous sommes nombreux à rêver de l’installation d’une piscine ou à penser à la réouverture de notre bassin. Oui mais voilà, pour profiter de sa piscine au mieux, il faut qu’elle soit bien équipée. Apparues il y a quelques saisons déjà, les pompes à vitesse variable séduisent de plus de propriétaires de piscine ou de particuliers ayant un projet piscine. Quels sont les avantages d’une pompe de filtration à vitesse variable ? Restez avec nous, on vous explique tout.

Tout d’abord, un point sur la filtration

Sans une bonne filtration, impossible d’avoir une eau cristalline. La seule et unique méthode qui a fait ses preuves c’est l’association filtration (80%) et chimie de l’eau (20%).

 

La filtration piscine en 3 étapes :

  • L’eau est aspirée par les skimmers ou la bonde de fond,
  • Elle entre dans la pompe de filtration puis passe par l’élément filtrant pour y être débarrassée de ses impuretés,
  • L’eau retourne au bassin via les buses de refoulement.

 

La filtration se compose de 2 éléments : une pompe et un filtre (à sable, à cartouche, à diatomée,…).

 

Pour bien dimensionner sa filtration, il est nécessaire de :

  • Connaître les dimensions de son bassin (longueur, largeur et profondeur) pour pouvoir en calculer le volume,
  • Savoir que tout le volume de votre piscine doit être filtré en 4H environ.

Qu’en est-il des plages de filtration ? Quels sont les paramètres à prendre en compte ?

Vous ne le savez peut-être pas mais temps de filtration et température d’eau sont toujours étroitement liés. Si vous aviez dans l’idée de filtrer uniquement la nuit pour faire des économies, sachez que ce n’est pas des économies que vous allez faire, bien au contraire… La nuit pas ou peu de baigneurs en général, et surtout pas d’UV favorisant la photosynthèse et le développement d’algues.

On considère que lorsque la température d’eau est comprise entre 14°C et 28°C, le temps de filtration est égal à la température d’eau divisée par 2. Lorsque votre eau atteint une température de 28°C à 30°C, nous vous recommandons de filtrer un minimum de 20H par jour. Enfin, quand la température de votre eau dépasse les 30°C, pas de question à se poser, il est impératif de passer sur une filtration en continu.

Quel débit pour ma pompe de filtration ?

Petit retour en arrière… Nous avons expliqué précédemment que l’intégralité du volume d’eau doit passer par l’élément filtrant en plus ou moins 4H. Il faut impérativement que le système de filtration (le filtre et la pompe) soit bien dimensionné par au volume d’eau à traiter. Voici la méthode infaillible pour bien choisir votre matériel :

En 1 : on relève les dimensions et la profondeur de son bassin pour pouvoir calculer son volume d’eau. Exemple : mon bassin est un 8*4m avec une profondeur de 1,50m, soit un volume de 48m3.

En 2 : on divise le volume d’eau par 4, soit 48/4 = 12. Il vous faudra donc une pompe d’un débit de 12m3/h.

En 3 : si l’environnement du bassin est une source potentielle de pollution de l’eau, nous vous conseillons de surdimensionner votre système de filtration, en tenant compte d’un coefficient de colmatage de 1,20. Pour notre bassin de 48m3, on procèdera ainsi : (48/4)*1,20 = 14,4. La pompe de filtration, ainsi que le filtre à sable auront un débit de 15m3/h environ.

La pompe de filtration à vitesse variable, qu’est-ce que c’est ?

Les pompes de filtration dites « classiques » fonctionnent en tout ou rien. Elles n’ont qu’une seule vitesse, et c’est toujours la même vitesse, peu importe l’état du bassin (eau propre ou chargée de pollutions diverses), la fluctuation du nombre de baigneurs, la température d’eau, etc.

 

Comme son nom l’indique, la pompe à vitesse variable peut fonctionner à des vitesses de rotation différentes, ce qui permet, grâce à son variateur et son boîtier de commande spécifique, d’adapter la vitesse et donc le débit de la pompe en fonction des besoins. Vous allez effectuer les réglages de votre pompe à vitesse variable en tenant compte de plusieurs paramètres : votre volume d’eau, le débit de filtration mais aussi les pertes de charge…

 

On va faire tourner la pompe à une vitesse lente pour :

La filtration quotidienne, maintenir la propreté du bassin. Plus l’eau passe lentement dans l’élément filtrant, plus efficace est la filtration.

On va faire tourner la pompe à vitesse élevée dans les cas suivants :

  • Pour un nettoyage intensif du bassin,
  • Lors de fortes chaleurs ou pendant les épisodes caniculaires,
  • Lorsqu’il y a plus de baigneurs qu’à l’accoutumée,
  • Pour faire un contre-lavage plus efficace,
  • Lorsque vous utilisez votre robot hydraulique.

Les avantages d’une pompe de filtration à vitesse variable sont nombreux

Elle est plus silencieuse qu’une pompe de filtration standard. Lorsque la vitesse de rotation est lente, une pompe à vitesse variable fait considérablement moins de bruit qu’une pompe de filtration classique qui elle fonctionne toujours à la même vitesse, peu importe les besoins du bassin. Si vous avez installé votre filtration dans votre garage ou dans votre sous-sol, vous apprécierez de ne pas être dérangés par les bruits et vibrations de la pompe en fonctionnement.

 

Elle vous permet de réaliser de belles économies d’énergie. Lorsque la pompe tourne à vitesse réduite, c’est-à-dire la plupart du temps, elle est peu gourmande en électricité. Votre pompe ne fonctionne en vitesse élevée que lorsque c’est nécessaire.

 

Les avantages d’un passage d’eau lent : lorsque le bassin est propre et que la filtration ne sert qu’au maintien d’une eau cristalline, la pompe à vitesse variable tourne lentement. Avec un débit faible à moyen, l’eau passe plus lentement dans la charge filtrante, donc la qualité de la filtration est nettement meilleure. Une filtration efficace c’est une consommation en produits chimiques maitrisé.

 

La durée de vie de la pompe : en adaptant la vitesse de la rotation de la pompe et en la faisant fonctionner en haute vitesse que lorsque c’est nécessaire, les composants de la pompe sont moins sollicités ; la durée de vie de la pompe s’en trouve alors améliorée.

 

Elle a cependant un petit inconvénient… la pompe à vitesse variable présente de nombreux avantages alors il fallait bien qu’elle ait un petit inconvénient… Je vous explique : les pompes à vitesse variable sont plus chères à l’achat que les pompes classiques.

 

On retiendra qu’une pompe à vitesse variable est moins bruyante, que sa durée de vie est meilleure, qu’on peut adapter sa vitesse de rotation en fonction des besoins du bassin, qu’elle permet de réaliser des économies d’électricité, que grâce au passage lent de l’eau la filtration est de meilleure qualité et donc que la consommation en produits de traitement est mieux maîtrisée. En quelques mots, pour préserver la planète, il est préférable d’opter pour une pompe à vitesse variable !

Nos derniers conseils pour une filtration au top ! Il est indispensable que le diamètre des tuyaux utilisés soit adapté au volume d’eau qu’ils vont avoir à faire circuler. Sachez que si vous mettez un coude à 90° en sortie de pompe, vous allez réduire considérablement votre débit, de 15% à 20% en moyenne.
Et puisque l’été approche, bonne baignade à tous !