Merci de noter que nous ne prennons plus en charge cette versions d'Internet Explorer

Nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur ou de télécharger un des navigateurs suivant : Télécharger

Hivernage Piscine 1   produit

Hivernage Piscine

Vous avez passé de délicieux moments au bord de la piscine en famille ou entre amis ? L’automne est là ; le moment de fermer le bassin est à présent venu.

Qu’est-ce qu’un hivernage de piscine ? Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la remise en route? Quelle méthode choisir : hivernage actif ou hivernage passif ?

Commençons par ce qui est commun aux 2 types d’hivernage actif et passif.

La première chose à faire est de contrôler la température de votre eau. Ne procédez à l’hivernage que si la température est stable depuis plusieurs jours et qu’elle est comprise entre 12°C et 15°C.

Procédez ensuite à un nettoyage complet de la piscine (fond + parois), soit à l’aide de votre robot (électrique ou hydraulique) soit à l’aide d’un balai aspirateur. Vous allez ainsi retirer toutes les saletés, feuilles et autres débris qui ce seront déposés dans votre piscine. Attention : l’utilisation d’un robot est déconseillée si la température d’eau est en dessous de 15°C ; vous pourriez endommager le robot et/ou le revêtement de votre bassin.

Il est nécessaire de nettoyer votre ligne d’eau avec un produit et une éponge adaptés. L’entretien de la ligne d’eau doit être régulier et ce, pendant toute la saison de baignade. En effet, si vous ne la nettoyer pas régulièrement, les cosmétiques, crèmes solaires et autres pollutions environnementales pourraient tâcher votre revêtement et s’ancrer dans la matière définitivement.

Après avoir vérifié votre pH (et l’avoir ajusté s’il était trop as ou trop haut), vous pouvez effectuer une chloration choc et laisser tourner votre filtration pendant au moins 24h. Préférez une filtration par la bonde de fond si votre bassin en est équipé.

Pour ceux dont la piscine est équipée d’un filtre à sable, il est indispensable de nettoyer votre filtre. Par nettoyage du filtre, on entend surtout nettoyage et détartrage de la charge filtrante. Cet entretien annuel permet d’éviter que le sable ne se colmate. Une piscine propre commence par un filtre et un sable propres.

Evacuez l’eau qui se trouve dans les circuits de votre pompe à chaleur pour éviter que de la glace se forme à l’intérieur. Protéger votre PAC d’une couverture hiver si vous en avez une.

Les spécificités de l’hivernage passif :

  • Vidangez le bassin jusqu’à ce que le niveau d’eau soit en dessous des skimmers, refoulements et de la prise balai.
  • Mettez des bouchons d’hivernage dans la prise balai et les buses de refoulement.
  • Nettoyez et retirez les paniers de skimmers et placez des Gizzmo d’hivernage dans les skimmers. Ce sont des tubes ou sortes de « bouteilles noires » de 30cm environ. Ils ont pour rôle de protéger vos skimmers du gel.
  • Placez vos flotteurs d’hivernage dans la diagonale du bassin. Si vous habitez une région très froide l’hiver, il est conseillé de mettre des flotteurs sur une longueur et une largeur. Si votre piscine est faite d’une structure béton, nous vous conseillons vivement l’installation de flotteurs sur le bassin.
  • Versez votre produit d’hivernage à différents endroits du bassin pour le répartir au mieux.
  • Fermez votre volet de sécurité, abri ou couverture à barres pour sécuriser le bassin pendant l’hiver. Si vous n’en avez pas, optez pour une couverture d’hiver de sécurité (conforme à la norme NF P90-308) ou une bâche d’hiver en complément d’un élément de sécurité (barrières par exemple). Pendant l’hiver, votre bassin sera ainsi protégé des feuilles, débris et autres pollutions extérieures. Cela vous facilitera le nettoyage du bassin à la réouverture. Vous pouvez retrouver nos bâches opaques et filets d’hivernage sur https://www.les-bonnes-affaires-piscines.com/categories/baches-hiver-c1f7ded8-3638-412e-8ea9-e54c911a61b7
  • Etape importante : vidangez votre pompe de filtration, votre filtre à sable ainsi que vos canalisations. Si de la glace venait à se former dans les canalisations, celles-ci pourraient fissurer ou même exploser.
  • Si votre bassin est équipé d’un électrolyseur de sel, pensez à éteindre votre appareil et à sortir la cellule de son vase puis remisez-la à l’abri du gel.
  • Si vous avez une régulation pH et/ou un régulateur chlore, pensez à retirer vos sondes du circuit d’eau et à les hiverner correctement (dans une solution d’hivernage, à la verticale et à l’abri du gel).
  • Faites installer un coffret hors-gel. Aussi appelé « thermostat hors-gel », il se compose : d’un boitier et d’une sonde de température. Vous allez définir une température mini à partir de laquelle vous estimez qu’il y a risque de formation de gel dans le bassin et dans les canalisations. Lorsque la température atteint le seuil que vous au préalable réglé, la filtration se met en marche.
  • Eteignez vos appareils de traitement automatique (électrolyseur de sel, régulations chlore et pH). Remplacez le par un traitement manuel (galets de chlore par exemple).
  • Versez le produit d’hivernage dans la piscine.
  • Programmez votre filtration pour qu’elle soit en fonctionnement pendant 2h par jour environ. Paramètre important : la durée de filtration journalière dépend directement de la température extérieure. La filtration est de 5h par jour si la température extérieure est de 16°C ; 4h/jour si 14°C, de 3h/jour si 12°C, 2h/jour si 10°C, 6/jour si température comprise entre -5°C et -10°C. Si la température extérieure est inférieure à -10°C, il est conseillé de mettre votre filtration en fonctionnement 24h/24.
  • Pendant l’hiver, pensez à surveiller votre pH et ajustez-le si besoin est.
  • Installez et fixez votre bâche opaque ou votre filet. Si votre bassin est équipé d’une couverture à barres, mettez-la en place. Votre bassin sera ainsi protégé des feuilles et autres impuretés.

Les spécificités de l’hivernage actif. Votre piscine va fonctionner et va filtrer quelques heures chaque jour, pour maintenir une eau propre et saine.

Si vous ne voulez pas d’une eau verte au printemps et si vous ne voulez pas que votre piscine se transforme en mare pleine d’algues vertes, suivez bien nos conseils. Surveillez les températures extérieures ainsi que celle de votre eau. N’attendez pas qu’il fasse trop chaud pour ouvrir votre piscine. Cela vous évitera de passer un temps fou et de dépenser des dizaines d’euros pour rattraper votre eau. Un hivernage bien fait = tranquillité d’esprit, pensez-y !Vous avez passé de délicieux moments au bord de la piscine en famille ou entre amis ? L’automne est là ; le moment de fermer le bassin est à présent venu.

Qu’est-ce qu’un hivernage de piscine ? Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la remise en route? Quelle méthode choisir : hivernage actif ou hivernage passif ?

Commençons par ce qui est commun aux 2 types d’hivernage actif et passif.

La première chose à faire est de contrôler la température de votre eau. Ne procédez à l’hivernage que si la température est stable depuis plusieurs jours et qu’elle est comprise entre 12°C et 15°C.

Procédez ensuite à un nettoyage complet de la piscine (fond + parois), soit à l’aide de votre robot (électrique ou hydraulique) soit à l’aide d’un balai aspirateur. Vous allez ainsi retirer toutes les saletés, feuilles et autres débris qui ce seront déposés dans votre piscine. Attention : l’utilisation d’un robot est déconseillée si la température d’eau est en dessous de 15°C ; vous pourriez endommager le robot et/ou le revêtement de votre bassin.

Il est nécessaire de nettoyer votre ligne d’eau avec un produit et une éponge adaptés. L’entretien de la ligne d’eau doit être régulier et ce, pendant toute la saison de baignade. En effet, si vous ne la nettoyer pas régulièrement, les cosmétiques, crèmes solaires et autres pollutions environnementales pourraient tâcher votre revêtement et s’ancrer dans la matière définitivement.

Après avoir vérifié votre pH (et l’avoir ajusté s’il était trop as ou trop haut), vous pouvez effectuer une chloration choc et laisser tourner votre filtration pendant au moins 24h. Préférez une filtration par la bonde de fond si votre bassin en est équipé.

Pour ceux dont la piscine est équipée d’un filtre à sable, il est indispensable de nettoyer votre filtre. Par nettoyage du filtre, on entend surtout nettoyage et détartrage de la charge filtrante. Cet entretien annuel permet d’éviter que le sable ne se colmate. Une piscine propre commence par un filtre et un sable propres.

Evacuez l’eau qui se trouve dans les circuits de votre pompe à chaleur pour éviter que de la glace se forme à l’intérieur. Protéger votre PAC d’une couverture hiver si vous en avez une.

Les spécificités de l’hivernage passif :

  • -Vidangez le bassin jusqu’à ce que le niveau d’eau soit en dessous des skimmers, refoulements et de la prise balai.
  • -Mettez des bouchons d’hivernage dans la prise balai et les buses de refoulement.
  • -Nettoyez et retirez les paniers de skimmers et placez des Gizzmo d’hivernage dans les skimmers. Ce sont des tubes ou sortes de « bouteilles noires » de 30cm environ. Ils ont pour rôle de protéger vos skimmers du gel.
  • -Placez vos flotteurs d’hivernage dans la diagonale du bassin. Si vous habitez une région très froide l’hiver, il est conseillé de mettre des flotteurs sur une longueur et une largeur. Si votre piscine est faite d’une structure béton, nous vous conseillons vivement l’installation de flotteurs sur le bassin.
  • -Versez votre produit d’hivernage à différents endroits du bassin pour le répartir au mieux.
  • -Fermez votre volet de sécurité, abri ou couverture à barres pour sécuriser le bassin pendant l’hiver. Si vous n’en avez pas, optez pour une couverture d’hiver de sécurité (conforme à la norme NF P90-308) ou une bâche d’hiver en complément d’un élément de sécurité (barrières par exemple). Pendant l’hiver, votre bassin sera ainsi protégé des feuilles, débris et autres pollutions extérieures. Cela vous facilitera le nettoyage du bassin à la réouverture. Vous pouvez retrouver nos bâches opaques et filets d’hivernage sur https://www.les-bonnes-affaires-piscines.com/categories/baches-hiver-c1f7ded8-3638-412e-8ea9-e54c911a61b7
  • -Etape importante : vidangez votre pompe de filtration, votre filtre à sable ainsi que vos canalisations. Si de la glace venait à se former dans les canalisations, celles-ci pourraient fissurer ou même exploser.
  • -Si votre bassin est équipé d’un électrolyseur de sel, pensez à éteindre votre appareil et à sortir la cellule de son vase puis remisez-la à l’abri du gel.
  • -Si vous avez une régulation pH et/ou un régulateur chlore, pensez à retirer vos sondes du circuit d’eau et à les hiverner correctement (dans une solution d’hivernage, à la verticale et à l’abri du gel).
  • -Faites installer un coffret hors-gel. Aussi appelé « thermostat hors-gel », il se compose : d’un boitier et d’une sonde de température. Vous allez définir une température mini à partir de laquelle vous estimez qu’il y a risque de formation de gel dans le bassin et dans les canalisations. Lorsque la température atteint le seuil que vous au préalable réglé, la filtration se met en marche.
  • -Eteignez vos appareils de traitement automatique (électrolyseur de sel, régulations chlore et pH). Remplacez le par un traitement manuel (galets de chlore par exemple).
  • -Versez le produit d’hivernage dans la piscine.
  • -Programmez votre filtration pour qu’elle soit en fonctionnement pendant 2h par jour environ. Paramètre important : la durée de filtration journalière dépend directement de la température extérieure. La filtration est de 5h par jour si la température extérieure est de 16°C ; 4h/jour si 14°C, de 3h/jour si 12°C, 2h/jour si 10°C, 6/jour si température comprise entre -5°C et -10°C. Si la température extérieure est inférieure à -10°C, il est conseillé de mettre votre filtration en fonctionnement 24h/24.
  • -Pendant l’hiver, pensez à surveiller votre pH et ajustez-le si besoin est.
  • -Installez et fixez votre bâche opaque ou votre filet. Si votre bassin est équipé d’une couverture à barres, mettez-la en place. Votre bassin sera ainsi protégé des feuilles et autres impuretés.
  • -Vidangez le bassin jusqu’à ce que le niveau d’eau soit en dessous des skimmers, refoulements et de la prise balai.
  • -Mettez des bouchons d’hivernage dans la prise balai et les buses de refoulement.
  • -Nettoyez et retirez les paniers de skimmers et placez des Gizzmo d’hivernage dans les skimmers. Ce sont des tubes ou sortes de « bouteilles noires » de 30cm environ. Ils ont pour rôle de protéger vos skimmers du gel.
  • -Placez vos flotteurs d’hivernage dans la diagonale du bassin. Si vous habitez une région très froide l’hiver, il est conseillé de mettre des flotteurs sur une longueur et une largeur. Si votre piscine est faite d’une structure béton, nous vous conseillons vivement l’installation de flotteurs sur le bassin.
  • -Versez votre produit d’hivernage à différents endroits du bassin pour le répartir au mieux.
  • -Fermez votre volet de sécurité, abri ou couverture à barres pour sécuriser le bassin pendant l’hiver. Si vous n’en avez pas, optez pour une couverture d’hiver de sécurité (conforme à la norme NF P90-308) ou une bâche d’hiver en complément d’un élément de sécurité (barrières par exemple). Pendant l’hiver, votre bassin sera ainsi protégé des feuilles, débris et autres pollutions extérieures. Cela vous facilitera le nettoyage du bassin à la réouverture. Vous pouvez retrouver nos bâches opaques et filets d’hivernage sur https://www.les-bonnes-affaires-piscines.com/categories/baches-hiver-c1f7ded8-3638-412e-8ea9-e54c911a61b7
  • -Etape importante : vidangez votre pompe de filtration, votre filtre à sable ainsi que vos canalisations. Si de la glace venait à se former dans les canalisations, celles-ci pourraient fissurer ou même exploser.
  • -Si votre bassin est équipé d’un électrolyseur de sel, pensez à éteindre votre appareil et à sortir la cellule de son vase puis remisez-la à l’abri du gel.
  • -Si vous avez une régulation pH et/ou un régulateur chlore, pensez à retirer vos sondes du circuit d’eau et à les hiverner correctement (dans une solution d’hivernage, à la verticale et à l’abri du gel).
  • -Faites installer un coffret hors-gel. Aussi appelé « thermostat hors-gel », il se compose : d’un boitier et d’une sonde de température. Vous allez définir une température mini à partir de laquelle vous estimez qu’il y a risque de formation de gel dans le bassin et dans les canalisations. Lorsque la température atteint le seuil que vous au préalable réglé, la filtration se met en marche.
  • -Eteignez vos appareils de traitement automatique (électrolyseur de sel, régulations chlore et pH). Remplacez le par un traitement manuel (galets de chlore par exemple).
  • -Versez le produit d’hivernage dans la piscine.
  • -Programmez votre filtration pour qu’elle soit en fonctionnement pendant 2h par jour environ. Paramètre important : la durée de filtration journalière dépend directement de la température extérieure. La filtration est de 5h par jour si la température extérieure est de 16°C ; 4h/jour si 14°C, de 3h/jour si 12°C, 2h/jour si 10°C, 6/jour si température comprise entre -5°C et -10°C. Si la température extérieure est inférieure à -10°C, il est conseillé de mettre votre filtration en fonctionnement 24h/24.
  • -Pendant l’hiver, pensez à surveiller votre pH et ajustez-le si besoin est.
  • -Installez et fixez votre bâche opaque ou votre filet. Si votre bassin est équipé d’une couverture à barres, mettez-la en place. Votre bassin sera ainsi protégé des feuilles et autres impuretés.
  • -Vidangez le bassin jusqu’à ce que le niveau d’eau soit en dessous des skimmers, refoulements et de la prise balai.
  • -Mettez des bouchons d’hivernage dans la prise balai et les buses de refoulement.
  • -Nettoyez et retirez les paniers de skimmers et placez des Gizzmo d’hivernage dans les skimmers. Ce sont des tubes ou sortes de « bouteilles noires » de 30cm environ. Ils ont pour rôle de protéger vos skimmers du gel.
  • -Placez vos flotteurs d’hivernage dans la diagonale du bassin. Si vous habitez une région très froide l’hiver, il est conseillé de mettre des flotteurs sur une longueur et une largeur. Si votre piscine est faite d’une structure béton, nous vous conseillons vivement l’installation de flotteurs sur le bassin.
  • -Versez votre produit d’hivernage à différents endroits du bassin pour le répartir au mieux.
  • -Fermez votre volet de sécurité, abri ou couverture à barres pour sécuriser le bassin pendant l’hiver. Si vous n’en avez pas, optez pour une couverture d’hiver de sécurité (conforme à la norme NF P90-308) ou une bâche d’hiver en complément d’un élément de sécurité (barrières par exemple). Pendant l’hiver, votre bassin sera ainsi protégé des feuilles, débris et autres pollutions extérieures. Cela vous facilitera le nettoyage du bassin à la réouverture. Vous pouvez retrouver nos bâches opaques et filets d’hivernage sur https://www.les-bonnes-affaires-piscines.com/categories/baches-hiver-c1f7ded8-3638-412e-8ea9-e54c911a61b7
  • -Etape importante : vidangez votre pompe de filtration, votre filtre à sable ainsi que vos canalisations. Si de la glace venait à se former dans les canalisations, celles-ci pourraient fissurer ou même exploser.
  • -Si votre bassin est équipé d’un électrolyseur de sel, pensez à éteindre votre appareil et à sortir la cellule de son vase puis remisez-la à l’abri du gel.
  • -Si vous avez une régulation pH et/ou un régulateur chlore, pensez à retirer vos sondes du circuit d’eau et à les hiverner correctement (dans une solution d’hivernage, à la verticale et à l’abri du gel).
  • -Faites installer un coffret hors-gel. Aussi appelé « thermostat hors-gel », il se compose : d’un boitier et d’une sonde de température. Vous allez définir une température mini à partir de laquelle vous estimez qu’il y a risque de formation de gel dans le bassin et dans les canalisations. Lorsque la température atteint le seuil que vous au préalable réglé, la filtration se met en marche.
  • -Eteignez vos appareils de traitement automatique (électrolyseur de sel, régulations chlore et pH). Remplacez le par un traitement manuel (galets de chlore par exemple).
  • -Versez le produit d’hivernage dans la piscine.
  • -Programmez votre filtration pour qu’elle soit en fonctionnement pendant 2h par jour environ. Paramètre important : la durée de filtration journalière dépend directement de la température extérieure. La filtration est de 5h par jour si la température extérieure est de 16°C ; 4h/jour si 14°C, de 3h/jour si 12°C, 2h/jour si 10°C, 6/jour si température comprise entre -5°C et -10°C. Si la température extérieure est inférieure à -10°C, il est conseillé de mettre votre filtration en fonctionnement 24h/24.
  • -Pendant l’hiver, pensez à surveiller votre pH et ajustez-le si besoin est.
  • -Installez et fixez votre bâche opaque ou votre filet. Si votre bassin est équipé d’une couverture à barres, mettez-la en place. Votre bassin sera ainsi protégé des feuilles et autres impuretés.
  • -Vidangez le bassin jusqu’à ce que le niveau d’eau soit en dessous des skimmers, refoulements et de la prise balai.
  • -Mettez des bouchons d’hivernage dans la prise balai et les buses de refoulement.
  • -Nettoyez et retirez les paniers de skimmers et placez des Gizzmo d’hivernage dans les skimmers. Ce sont des tubes ou sortes de « bouteilles noires » de 30cm environ. Ils ont pour rôle de protéger vos skimmers du gel.
  • -Placez vos flotteurs d’hivernage dans la diagonale du bassin. Si vous habitez une région très froide l’hiver, il est conseillé de mettre des flotteurs sur une longueur et une largeur. Si votre piscine est faite d’une structure béton, nous vous conseillons vivement l’installation de flotteurs sur le bassin.
  • -Versez votre produit d’hivernage à différents endroits du bassin pour le répartir au mieux.
  • -Fermez votre volet de sécurité, abri ou couverture à barres pour sécuriser le bassin pendant l’hiver. Si vous n’en avez pas, optez pour une couverture d’hiver de sécurité (conforme à la norme NF P90-308) ou une bâche d’hiver en complément d’un élément de sécurité (barrières par exemple). Pendant l’hiver, votre bassin sera ainsi protégé des feuilles, débris et autres pollutions extérieures. Cela vous facilitera le nettoyage du bassin à la réouverture. Vous pouvez retrouver nos bâches opaques et filets d’hivernage sur https://www.les-bonnes-affaires-piscines.com/categories/baches-hiver-c1f7ded8-3638-412e-8ea9-e54c911a61b7
  • -Etape importante : vidangez votre pompe de filtration, votre filtre à sable ainsi que vos canalisations. Si de la glace venait à se former dans les canalisations, celles-ci pourraient fissurer ou même exploser.
  • -Si votre bassin est équipé d’un électrolyseur de sel, pensez à éteindre votre appareil et à sortir la cellule de son vase puis remisez-la à l’abri du gel.
  • -Si vous avez une régulation pH et/ou un régulateur chlore, pensez à retirer vos sondes du circuit d’eau et à les hiverner correctement (dans une solution d’hivernage, à la verticale et à l’abri du gel).
  • -Faites installer un coffret hors-gel. Aussi appelé « thermostat hors-gel », il se compose : d’un boitier et d’une sonde de température. Vous allez définir une température mini à partir de laquelle vous estimez qu’il y a risque de formation de gel dans le bassin et dans les canalisations. Lorsque la température atteint le seuil que vous au préalable réglé, la filtration se met en marche.
  • -Eteignez vos appareils de traitement automatique (électrolyseur de sel, régulations chlore et pH). Remplacez le par un traitement manuel (galets de chlore par exemple).
  • -Versez le produit d’hivernage dans la piscine.
  • -Programmez votre filtration pour qu’elle soit en fonctionnement pendant 2h par jour environ. Paramètre important : la durée de filtration journalière dépend directement de la température extérieure. La filtration est de 5h par jour si la température extérieure est de 16°C ; 4h/jour si 14°C, de 3h/jour si 12°C, 2h/jour si 10°C, 6/jour si température comprise entre -5°C et -10°C. Si la température extérieure est inférieure à -10°C, il est conseillé de mettre votre filtration en fonctionnement 24h/24.
  • -Pendant l’hiver, pensez à surveiller votre pH et ajustez-le si besoin est.
  • -Installez et fixez votre bâche opaque ou votre filet. Si votre bassin est équipé d’une couverture à barres, mettez-la en place. Votre bassin sera ainsi protégé des feuilles et autres impuretés.
  • Vidangez le bassin jusqu’à ce que le niveau d’eau soit en dessous des skimmers, refoulements et de la prise balai.
  • Mettez des bouchons d’hivernage dans la prise balai et les buses de refoulement.
  • Nettoyez et retirez les paniers de skimmers et placez des Gizzmo d’hivernage dans les skimmers. Ce sont des tubes ou sortes de « bouteilles noires » de 30cm environ. Ils ont pour rôle de protéger vos skimmers du gel.
  • Placez vos flotteurs d’hivernage dans la diagonale du bassin. Si vous habitez une région très froide l’hiver, il est conseillé de mettre des flotteurs sur une longueur et une largeur. Si votre piscine est faite d’une structure béton, nous vous conseillons vivement l’installation de flotteurs sur le bassin.
  • Versez votre produit d’hivernage à différents endroits du bassin pour le répartir au mieux.
  • Fermez votre volet de sécurité, abri ou couverture à barres pour sécuriser le bassin pendant l’hiver. Si vous n’en avez pas, optez pour une couverture d’hiver de sécurité (conforme à la norme NF P90-308) ou une bâche d’hiver en complément d’un élément de sécurité (barrières par exemple). Pendant l’hiver, votre bassin sera ainsi protégé des feuilles, débris et autres pollutions extérieures. Cela vous facilitera le nettoyage du bassin à la réouverture. Vous pouvez retrouver nos bâches opaques et filets d’hivernage sur https://www.les-bonnes-affaires-piscines.com/categories/baches-hiver-c1f7ded8-3638-412e-8ea9-e54c911a61b7
  • Etape importante : vidangez votre pompe de filtration, votre filtre à sable ainsi que vos canalisations. Si de la glace venait à se former dans les canalisations, celles-ci pourraient fissurer ou même exploser.
  • Si votre bassin est équipé d’un électrolyseur de sel, pensez à éteindre votre appareil et à sortir la cellule de son vase puis remisez-la à l’abri du gel.
  • Si vous avez une régulation pH et/ou un régulateur chlore, pensez à retirer vos sondes du circuit d’eau et à les hiverner correctement (dans une solution d’hivernage, à la verticale et à l’abri du gel).
  • Faites installer un coffret hors-gel. Aussi appelé « thermostat hors-gel », il se compose : d’un boitier et d’une sonde de température. Vous allez définir une température mini à partir de laquelle vous estimez qu’il y a risque de formation de gel dans le bassin et dans les canalisations. Lorsque la température atteint le seuil que vous au préalable réglé, la filtration se met en marche.
  • Eteignez vos appareils de traitement automatique (électrolyseur de sel, régulations chlore et pH). Remplacez le par un traitement manuel (galets de chlore par exemple).
  • Versez le produit d’hivernage dans la piscine.
  • Programmez votre filtration pour qu’elle soit en fonctionnement pendant 2h par jour environ. Paramètre important : la durée de filtration journalière dépend directement de la température extérieure. La filtration est de 5h par jour si la température extérieure est de 16°C ; 4h/jour si 14°C, de 3h/jour si 12°C, 2h/jour si 10°C, 6/jour si température comprise entre -5°C et -10°C. Si la température extérieure est inférieure à -10°C, il est conseillé de mettre votre filtration en fonctionnement 24h/24.
  • Pendant l’hiver, pensez à surveiller votre pH et ajustez-le si besoin est.
  • Installez et fixez votre bâche opaque ou votre filet. Si votre bassin est équipé d’une couverture à barres, mettez-la en place. Votre bassin sera ainsi protégé des feuilles et autres impuretés.

Les spécificités de l’hivernage actif. Votre piscine va fonctionner et va filtrer quelques heures chaque jour, pour maintenir une eau propre et saine.

Si vous ne voulez pas d’une eau verte au printemps et si vous ne voulez pas que votre piscine se transforme en mare pleine d’algues vertes, suivez bien nos conseils. Surveillez les températures extérieures ainsi que celle de votre eau. N’attendez pas qu’il fasse trop chaud pour ouvrir votre piscine. Cela vous évitera de passer un temps fou et de dépenser des dizaines d’euros pour rattraper votre eau. Un hivernage bien fait = tranquillité d’esprit, pensez-y !

Vous avez passé de délicieux moments au bord de la piscine en famille ou entre amis ? L’automne est là ; le moment de fermer le bassin est à présent venu.

Qu’est-ce qu’un hivernage de piscine ? Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la remise en route? Quelle méthode choisir : hivernage actif ou hivernage passif ?

Commençons par ce qui est commun aux 2 types d’hivernage actif et passif.

La première chose à faire est de contrôler la température de votre eau. Ne procédez à l’hivernage que si la température est stable depuis plusieurs jours et qu’elle est comprise entre 12°C et 15°C.

Procédez ensuite à un nettoyage complet de la piscine (fond + parois), soit à l’aide de votre robot (électrique ou hydraulique) soit à l’aide d’un balai aspirateur. Vous allez ainsi retirer toutes les saletés, feuilles et autres débris qui ce seront déposés dans votre piscine. Attention : l’utilisation d’un robot est déconseillée si la température d’eau est en dessous de 15°C ; vous pourriez endommager le robot et/ou le revêtement de votre bassin.

Il est nécessaire de nettoyer votre ligne d’eau avec un produit et une éponge adaptés. L’entretien de la ligne d’eau doit être régulier et ce, pendant toute la saison de baignade. En effet, si vous ne la nettoyer pas régulièrement, les cosmétiques, crèmes solaires et autres pollutions environnementales pourraient tâcher votre revêtement et s’ancrer dans la matière définitivement.

Après avoir vérifié votre pH (et l’avoir ajusté s’il était trop as ou trop haut), vous pouvez effectuer une chloration choc et laisser tourner votre filtration pendant au moins 24h. Préférez une filtration par la bonde de fond si votre bassin en est équipé.

Pour ceux dont la piscine est équipée d’un filtre à sable, il est indispensable de nettoyer votre filtre. Par nettoyage du filtre, on entend surtout nettoyage et détartrage de la charge filtrante. Cet entretien annuel permet d’éviter que le sable ne se colmate. Une piscine propre commence par un filtre et un sable propres.

Evacuez l’eau qui se trouve dans les circuits de votre pompe à chaleur pour éviter que de la glace se forme à l’intérieur. Protéger votre PAC d’une couverture hiver si vous en avez une.

Les spécificités de l’hivernage passif :

Les spécificités de l’hivernage actif. Votre piscine va fonctionner et va filtrer quelques heures chaque jour, pour maintenir une eau propre et saine.

Si vous ne voulez pas d’une eau verte au printemps et si vous ne voulez pas que votre piscine se transforme en mare pleine d’algues vertes, suivez bien nos conseils. Surveillez les températures extérieures ainsi que celle de votre eau. N’attendez pas qu’il fasse trop chaud pour ouvrir votre piscine. Cela vous évitera de passer un temps fou et de dépenser des dizaines d’euros pour rattraper votre eau. Un hivernage bien fait = tranquillité d’esprit, pensez-y !

Vous avez passé de délicieux moments au bord de la piscine en famille ou entre amis ? L’automne est là ; le moment de fermer le bassin est à présent venu.

Qu’est-ce qu’un hivernage de piscine ? Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la remise en route? Quelle méthode choisir : hivernage actif ou hivernage passif ?

Commençons par ce qui est commun aux 2 types d’hivernage actif et passif.

La première chose à faire est de contrôler la température de votre eau. Ne procédez à l’hivernage que si la température est stable depuis plusieurs jours et qu’elle est comprise entre 12°C et 15°C.

Procédez ensuite à un nettoyage complet de la piscine (fond + parois), soit à l’aide de votre robot (électrique ou hydraulique) soit à l’aide d’un balai aspirateur. Vous allez ainsi retirer toutes les saletés, feuilles et autres débris qui ce seront déposés dans votre piscine. Attention : l’utilisation d’un robot est déconseillée si la température d’eau est en dessous de 15°C ; vous pourriez endommager le robot et/ou le revêtement de votre bassin.

Il est nécessaire de nettoyer votre ligne d’eau avec un produit et une éponge adaptés. L’entretien de la ligne d’eau doit être régulier et ce, pendant toute la saison de baignade. En effet, si vous ne la nettoyer pas régulièrement, les cosmétiques, crèmes solaires et autres pollutions environnementales pourraient tâcher votre revêtement et s’ancrer dans la matière définitivement.

Après avoir vérifié votre pH (et l’avoir ajusté s’il était trop as ou trop haut), vous pouvez effectuer une chloration choc et laisser tourner votre filtration pendant au moins 24h. Préférez une filtration par la bonde de fond si votre bassin en est équipé.

Pour ceux dont la piscine est équipée d’un filtre à sable, il est indispensable de nettoyer votre filtre. Par nettoyage du filtre, on entend surtout nettoyage et détartrage de la charge filtrante. Cet entretien annuel permet d’éviter que le sable ne se colmate. Une piscine propre commence par un filtre et un sable propres.

Evacuez l’eau qui se trouve dans les circuits de votre pompe à chaleur pour éviter que de la glace se forme à l’intérieur. Protéger votre PAC d’une couverture hiver si vous en avez une.

Les spécificités de l’hivernage passif :

Les spécificités de l’hivernage actif. Votre piscine va fonctionner et va filtrer quelques heures chaque jour, pour maintenir une eau propre et saine.

Si vous ne voulez pas d’une eau verte au printemps et si vous ne voulez pas que votre piscine se transforme en mare pleine d’algues vertes, suivez bien nos conseils. Surveillez les températures extérieures ainsi que celle de votre eau. N’attendez pas qu’il fasse trop chaud pour ouvrir votre piscine. Cela vous évitera de passer un temps fou et de dépenser des dizaines d’euros pour rattraper votre eau. Un hivernage bien fait = tranquillité d’esprit, pensez-y !

Vous avez passé de délicieux moments au bord de la piscine en famille ou entre amis ? L’automne est là ; le moment de fermer le bassin est à présent venu.

Qu’est-ce qu’un hivernage de piscine ? Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la remise en route? Quelle méthode choisir : hivernage actif ou hivernage passif ?

Commençons par ce qui est commun aux 2 types d’hivernage actif et passif.

La première chose à faire est de contrôler la température de votre eau. Ne procédez à l’hivernage que si la température est stable depuis plusieurs jours et qu’elle est comprise entre 12°C et 15°C.

Procédez ensuite à un nettoyage complet de la piscine (fond + parois), soit à l’aide de votre robot (électrique ou hydraulique) soit à l’aide d’un balai aspirateur. Vous allez ainsi retirer toutes les saletés, feuilles et autres débris qui ce seront déposés dans votre piscine. Attention : l’utilisation d’un robot est déconseillée si la température d’eau est en dessous de 15°C ; vous pourriez endommager le robot et/ou le revêtement de votre bassin.

Il est nécessaire de nettoyer votre ligne d’eau avec un produit et une éponge adaptés. L’entretien de la ligne d’eau doit être régulier et ce, pendant toute la saison de baignade. En effet, si vous ne la nettoyer pas régulièrement, les cosmétiques, crèmes solaires et autres pollutions environnementales pourraient tâcher votre revêtement et s’ancrer dans la matière définitivement.

Après avoir vérifié votre pH (et l’avoir ajusté s’il était trop as ou trop haut), vous pouvez effectuer une chloration choc et laisser tourner votre filtration pendant au moins 24h. Préférez une filtration par la bonde de fond si votre bassin en est équipé.

Pour ceux dont la piscine est équipée d’un filtre à sable, il est indispensable de nettoyer votre filtre. Par nettoyage du filtre, on entend surtout nettoyage et détartrage de la charge filtrante. Cet entretien annuel permet d’éviter que le sable ne se colmate. Une piscine propre commence par un filtre et un sable propres.

Evacuez l’eau qui se trouve dans les circuits de votre pompe à chaleur pour éviter que de la glace se forme à l’intérieur. Protéger votre PAC d’une couverture hiver si vous en avez une.

Les spécificités de l’hivernage passif :

Les spécificités de l’hivernage actif. Votre piscine va fonctionner et va filtrer quelques heures chaque jour, pour maintenir une eau propre et saine.

Si vous ne voulez pas d’une eau verte au printemps et si vous ne voulez pas que votre piscine se transforme en mare pleine d’algues vertes, suivez bien nos conseils. Surveillez les températures extérieures ainsi que celle de votre eau. N’attendez pas qu’il fasse trop chaud pour ouvrir votre piscine. Cela vous évitera de passer un temps fou et de dépenser des dizaines d’euros pour rattraper votre eau. Un hivernage bien fait = tranquillité d’esprit, pensez-y !

Vous avez passé de délicieux moments au bord de la piscine en famille ou entre amis ? L’automne est là ; le moment de fermer le bassin est à présent venu.

Qu’est-ce qu’un hivernage de piscine ? Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de la remise en route? Quelle méthode choisir : hivernage actif ou hivernage passif ?

Commençons par ce qui est commun aux 2 types d’hivernage actif et passif.

La première chose à faire est de contrôler la température de votre eau. Ne procédez à l’hivernage que si la température est stable depuis plusieurs jours et qu’elle est comprise entre 12°C et 15°C.

Procédez ensuite à un nettoyage complet de la piscine (fond + parois), soit à l’aide de votre robot (électrique ou hydraulique) soit à l’aide d’un balai aspirateur. Vous allez ainsi retirer toutes les saletés, feuilles et autres débris qui ce seront déposés dans votre piscine. Attention : l’utilisation d’un robot est déconseillée si la température d’eau est en dessous de 15°C ; vous pourriez endommager le robot et/ou le revêtement de votre bassin.

Il est nécessaire de nettoyer votre ligne d’eau avec un produit et une éponge adaptés. L’entretien de la ligne d’eau doit être régulier et ce, pendant toute la saison de baignade. En effet, si vous ne la nettoyer pas régulièrement, les cosmétiques, crèmes solaires et autres pollutions environnementales pourraient tâcher votre revêtement et s’ancrer dans la matière définitivement.

Après avoir vérifié votre pH (et l’avoir ajusté s’il était trop as ou trop haut), vous pouvez effectuer une chloration choc et laisser tourner votre filtration pendant au moins 24h. Préférez une filtration par la bonde de fond si votre bassin en est équipé.

Pour ceux dont la piscine est équipée d’un filtre à sable, il est indispensable de nettoyer votre filtre. Par nettoyage du filtre, on entend surtout nettoyage et détartrage de la charge filtrante. Cet entretien annuel permet d’éviter que le sable ne se colmate. Une piscine propre commence par un filtre et un sable propres.

Evacuez l’eau qui se trouve dans les circuits de votre pompe à chaleur pour éviter que de la glace se forme à l’intérieur. Protéger votre PAC d’une couverture hiver si vous en avez une.

Les spécificités de l’hivernage passif :

Les spécificités de l’hivernage actif. Votre piscine va fonctionner et va filtrer quelques heures chaque jour, pour maintenir une eau propre et saine.

Si vous ne voulez pas d’une eau verte au printemps et si vous ne voulez pas que votre piscine se transforme en mare pleine d’algues vertes, suivez bien nos conseils. Surveillez les températures extérieures ainsi que celle de votre eau. N’attendez pas qu’il fasse trop chaud pour ouvrir votre piscine. Cela vous évitera de passer un temps fou et de dépenser des dizaines d’euros pour rattraper votre eau. Un hivernage bien fait = tranquillité d’esprit, pensez-y !

Thermostat hors-gel

Thermostat hors-gel

à partir de 39,00 €
Commander

Matériel professionnel

de grande qualité
Icon professionnel

Nous ne commercialisons que du matériel de haute qualité, utilisé par les professionnels du secteur.

Les meilleurs prix

du marché
Icon price

Les piscines, spas, saunas, et autres équipements sont au meilleurs prix dans notre boutique.

Nos clients sont satisfaits

Ils témoignent
Icon temoignage

Nos clients sont pleinement satisfaits de nos produits et services. Ils nous évaluent et témoignent...

En savoir plus

Garanties

Service après-vente et pièces détachées
Icon garantie

Bénéficiez d'un accompagnement de qualité, et soyez assuré de toujours trouver la pièce qu'il vous faut.

En savoir plus

Un réseau de professionnels

proches de chez vous
Icon reseau

Retrouvez près de chez vous un professionnel qualifié auprès duquel vous pourrez récupérer votre commande.

En savoir plus